DABIRSIM – le Champion.

Christophe Ferland a fait une entrée remarquée dans le cercle des entraîneurs de gagnants de Gr.1 grâce au champion DABIRSIM. Ce poulain acheté pour seulement 30.000€ aux ventes de yearlings ARQANA a marqué l’année 2011, demeurant invaincu en 5 sorties et décrochant le titre de meilleur deux ans. Désinvolte lauréat – par 10 longueurs – pour ses débuts, il confirme par une deuxième victoire à La Teste, toujours sur 1200 mètres. Orienté directement vers le Prix de Cabourg, Gr.3 disputé à Deauville, il produit un changement de vitesse peu commun pour s’imposer confortablement. Trois semaines plus tard, il terrasse l’opposition dans le premier Gr.1 européen pour la jeune génération, le Prix Morny, une des épreuves les plus convoitées du calendrier. Son accélération dévastatrice laisse l’estimé FAMILY ONE à trois longueurs…

Le jour de l’Arc de Triomphe, sur la mythique piste de Longchamp, DABIRSIM parachève son œuvre en réalisant le difficile doublé Prix Morny – Prix Jean-Luc Lagardère. Encore dernier à trois cents mètres du poteau d’arrivée, il se faufile à la corde et place une pointe de vitesse qui restera dans les mémoires pour s’imposer par trois-quarts de longueur devant SOFAST, représentant la casaque des frères Wertheimer.

Web TV

INDONESIENNE.

Les frères Wertheimer n’ont pas tenu rigueur à Christophe Ferland de la défaite infligée par DABIRSIM à leur poulain SOFAST dans le Prix Jean-Luc Lagardère. Ces sportsmen accomplis en ont en fait tiré une toute autre conclusion : quelques semaines plus tard, ils lui envoient quatre chevaux ! Parmi eux figure une yearling nommée INDIGO, qui offrira deux ans plus tard une première victoire black type au tandem Wertheimer-Ferland, dans le Prix La Sorellina, Listed. Au mois d’octobre de la même année, c’est déjà la consécration grâce à la deux ans INDONESIENNE, qui devance un lot de pouliches très estimées dans le Prix Marcel Boussac Gr.1, à Longchamp le jour de « l’Arc ».
INDONESIENNE – pour les couleurs Wertheimer et Frère. Les frères Wertheimer n’ont pas tenu rigueur à Christophe Ferland de la défaite infligée par DABIRSIM à leur poulain SOFAST dans le Prix Jean-Luc Lagardère. Ces sportsmen accomplis en ont en fait tiré une toute autre conclusion : quelques semaines plus tard, ils lui envoient quatre chevaux ! Parmi eux figure une yearling nommée INDIGO, qui offrira deux ans plus tard une première victoire black type au tandem Wertheimer-Ferland, dans le Prix La Sorellina, Listed. Au mois d’octobre de la même année, c’est déjà la consécration grâce à la deux ans INDONESIENNE, qui devance un lot de pouliches très estimées dans le Prix Marcel Boussac Gr.1, à Longchamp le jour de « l’Arc ».

Web TV

SPOIL THE FUN – Le métronome

Acheté 55.000€ aux ventes de deux ans montés par l’écurie dubaïote Prime Equestrian, Spoil The Fun est le cheval dont rêve tout propriétaire : à l’âge de cinq ans, il totalise 25 sorties pour 7 victoires – dont une Listed et un Gr.3 – et 13 places. Autrement dit, il a fini 4 fois sur 5 « dans l’argent »!

Ce fils de Rock Of Gibraltar a montré d’importants moyens dès ses débuts, remportant ses deux premières sorties à deux ans, sur la piste de Bordeaux-Le-Bouscat. Il clôt cette saison en se classant 3ème du Critérium du Languedoc, Listed. L’année suivante, après une expédition à Dubaï où il se classe 5ème de Listed, il prend à nouveau plusieurs places à ce niveau et signe deux victoires dans des courses D. Il franchit un nouveau palier à 4 ans : une rentrée victorieuse suivie d’un magnifique succès dans le Prix de Montretout (Listed) à Longchamp – devant la future gagnante de Gr.2 Pollyana – une 3ème place, à une encolure du lauréat, dans le Prix Quincey Gr.3… Que demander de plus ! Une victoire de Groupe, peut-être ? C’est chose faite en 2014 où, après avoir échoué de peu à plusieurs reprises (2ème du Prix Bertrand du Breuil Gr.3, puis du Prix Quincey Gr.3), il s’impose par trois longueurs dans le Premio del Piazzale Gr.3 à Milan, sous la selle de son fidèle jockey Julien Augé.

CHALNETTA – La mère courage.

Comme Spoil The Fun, Chalnetta est un modèle de régularité : à la fin de l’année 2014, elle compte 20 sorties pour 4 victoires et 12 places. La représentante de Benoît Chalmel a été dénichée pour 30.000€ à la vente de yearlings d’août par Michel Roussel, sous l’entraînement duquel elle effectue ses trois premières sorties à deux ans, se plaçant à deux reprises. Lorsque celui-ci met un terme à sa carrière d’entraîneur, la pouliche rejoint les boxes de Christophe Ferland, et ouvre son palmarès d’emblée. L’année suivante, elle gravit rapidement les échelons : d’une rentrée victorieuse dans une course F, elle passe en trois mois à un succès au niveau Listed, dans le Derby du Midi où elle devance les mâles. Jusqu’à la fin de la saison, elle enchaîne les performances éblouissantes, se classant trois fois 2ème dans des Groupe 2 ! Tout d’abord dans le Prix de Malleret à Saint-Cloud, puis dans le Prix de Pomone à Deauville, et enfin dans le Prix de Royallieu, le jour de l’Arc de Triomphe à Longchamp, où elle passe le poteau en tête mais est rétrogradée pour avoir gênée la représentante de l’Aga Khan Ebiyza.

A quatre ans, la belle grise reprend du moral en s’imposant dans une course D, avant de prendre à nouveau la 2ème place du Prix de Pomone Gr.2, à l’issue d’une magnifique fin de course.

Prix de Royallieu

Nous trouver

Hippodrome du Bequet
Route de Cazaux
33260 La Teste de Buch

Nous contacter

Ecrivez-nous à
christophe.ferland@orange.fr

ou au + 33(0)5 56 83 34 60

Nous rejoindre

Offres d’emplois